Comment ouvrir une boutique de thé

Le guide utlime pour ouvrir un salon de thé. Les clés qui vous mèneront au succès.

 » Comment ouvrir un magasin de thé ? «  est l’une des questions les plus posées que nous recevons de la part de futurs professionnels du thé. Et pour cause ! Une boutique de thé est l’activité idéale pour réaliser l’adage « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie ».

Au cours de toutes nos années d’expérience, nous avons eu la chance d’assister à la création et à la réussite de centaines de boutiques de thé dans toute l’Europe. Il est temps pour nous de vous donner des conseils et les facteurs clés de succès d’un magasin de thé rentable en 2023.

Table des matières

Pourquoi ouvrir un magasin de thé?

La première motivation qui pousse un entrepreneur à choisir cette voie est généralement sa passion pour le thé. Mais il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles cela est une option attrayante :

  • Contrairement à d’autres produits alimentaires, c’est un produit où les marges pratiquées sont appréciables. Un magasin de thé moyen calcule le prix de vente en multipliant grosso modo par 3 son coût d’achat.
  • Les fortes tendances de consommation des 15 dernières années s’annoncent toujours aussi élevées en 2023. Le thé est constamment associé à un mode de vie sain, ainsi qu’à la nécessité de prendre soin de soi et de ses proches.
  • Un emballage soigné en fait le cadeau idéal à un budget raisonnable. C’est donc une excellente idée de présent sous le seuil de 15-20€.
  • L’investissement pour ouvrir un nouveau magasin de thé est inférieur aux coûts moyens d’autres commerces.
  • Le profil de la clientèle est facile à appréhender. En France, les amateurs de thé sont souvent des personnes éduquées et passionnées qui transmettent leur amour de la bonne nourriture et de la consommation raisonnée,
  • Au quotidien vos sens sont sollicités, ce qui rend votre routine de travail que plus délicieuse !
  • C’est un produit sur lequel vous ne cesserez de progresser. Contrairement à d’autres produits de base, le monde du thé est merveilleusement complexe. Les nouveaux ingrédients, les nouvelles saveurs et les nouvelles tendances constituent les bases d’un monde infini de possibilités et de nouveautés.
  • Enfin, et surtout, vous serez votre propre patron. Et pour beaucoup d’entre nous, cela n’a pas de prix !

Trouver le bon emplacement pour votre magasin de thé

Comme l’a dit Harold Samuel à propos de la première règle de l’immobilier : « L’emplacement, l’emplacement, l’emplacement ! ». C’est tout aussi vrai lorsqu’il s’agit de savoir où vous devez ouvrir votre commerce.

Le meilleur endroit pour votre boutique de thé sera en effet l’un des facteurs clés de votre succès. Mais l’emplacement aura une influence sur de nombreux éléments, notamment vos heures d’ouverture ou votre politique de prix, comme vous êtes sur le point de le constater.

En ce qui concerne la taille du local, il n’y a pas de règle absolue. Nous connaissons des petits commerces d’environ 12 mètres carrés, qui génèrent des milliers d’euros de plus que des boutiques de 40 mètres carrés. Cela dépend plutôt de l’emplacement, de votre concept commercial, du type de clientèle…

Une boutique de thé dans le centre ville

Si votre budget pour ouvrir un salon de thé le permet, vous aurez de nombreux avantages à ouvrir dans le centre ville. Ces zones connaissent généralement le plus fort trafic pour les habitants du quartier et parfois aussi pour les touristes.

D’un autre côté, les locaux commerciaux ont tendance à être plus chers au mètre carré. En revanche, un espace commercial dans les centres-villes est souvent plus adapté pour une ouverture rapide. Vous n’aurez en général pas besoin d’investir des sommes importantes dans des rénovations.

Un magasin de thé dans une zone touristique spécifique

Selon la région, une boutique dans une zone touristique peut également être une bonne option.

Lorsque nous voyageons, notre état d’esprit détendu nous rend plus enclins à faire des achats et à nous laisser séduire par les qualités sensorielles du thé.

De nombreux clients sont à la recherche de cadeaux à rapporter à leur mère « amatrice de thé » ou à leur collègue « fan de rooibos ».

Pour les touristes, il est essentiel de commercialiser des produits à offrir en cadeau, avec un emballage approprié et un beau design. Jouer la carte locale, avec les ingrédients et les goûts de la région ajoute également à la singularité et à la pertinence de votre gamme.

Enfin, ne sous-estimez pas le pouvoir d’un nom de thé évocateur. Il faut qu’il sonne bien à l’oreille de votre client…..

Comme dans les quartiers centraux de la ville, les loyers ont tendance à être assez chers. N’oubliez pas non plus que vous devrez ouvrir votre boutique les jours fériés, les week-ends, et vous adapter aux horaires des touristes.

Un commerce de thé dans un quartier résidentiel

Pour les petits budgets, un quartier résidentiel peut être la meilleure option. Vous devez alors adapter vos heures d’ouverture au moment où vos clients sont le plus susceptibles de vous rendre visite. Cela signifie par exemple lorsqu’ils rentrent chez eux après leur journée de travail.

Vendre sur les marchés?

Les marchés de produits alimentaires présentent 4 avantages :

  • Vous concentrez de nombreuses visites en une demi-journée ou moins,
  • Vous pouvez changer d’emplacement chaque jour, ce qui vous permet d’atteindre un maximum de clients potentiels,
  • Le prix de l’emplacement est le plus bas de toutes les options,
  • Vous disposez généralement d’une plus grande souplesse pour arrêter de louer un emplacement si vous souhaitez cesser de vendre sur un marché spécifique.

L’inconvénient est qu’il peut être difficile d’obtenir un (bon) emplacement. Les nouveaux venus doivent souvent s’armer de patience face à l’administration afin de remplir leur demande. Ils se retrouvent ensuite sur une liste d’attente car de nombreux marchés ont atteint 100% de leurs capacités.

Enfin, vous devez également adapter vos heures d’ouverture, qui se limitent généralement au matin. Si c’est le cas, de nombreux entrepreneurs prospères étendent leur activité avec un service de commerce en ligne ou de livraison à domicile.

Un magasin dans un centre commercial

Les boutiques situées dans les centres commerciaux génèrent la plupart du temps des revenus importants. En effet, cette option vous offre une grande visibilité auprès d’un flux constant de clients actifs au pouvoir d’achat moyen à élevé.

Cependant, vous serez obligé d’avoir plus de personnel ou de travailler de longues heures afin de respecter les heures d’ouverture obligatoires des centres commerciaux ! Et cela inclut les jours fériés et les week-ends.

Obtenir des autorisations et certifications nécessaires

L’étape suivante est de se conformer à la législation en vigueur pour la vente au détail de produits alimentaires. Et chaque pays applique ses propres lois. Il n’y a donc pas de solution unique.

C’est pourquoi notre seul conseil est de vous rendre à la mairie de votre ville pour vous informer des règles en vigueur.

Parmi celles-ci peuvent figurer des aspects importants à connaître avant même de choisir votre espace commercial. Certaines de ces exigences qui affectent les locaux sont les suivantes

  • l’accès pour les personnes handicapées,
  • la présence de toilettes,
  • la disponibilité d’eau chaude,
  • besoin de climatisation ou de réfrigération, etc.

Dans certains pays, il est également recommandé de disposer d’un plan d’hygiène que vous pourrez montrer à un inspecteur sanitaire sur demande. Cela vous aidera également à garantir la qualité et la sécurité que vos clients sont en droit d’attendre.

Si vous envisagez de vendre des thés et infusions biologiques, vous devez contacter un organisme de certification actif dans votre zone géographique. À cet égard, Ecocert est certainement l’un des organismes les plus réputés au monde.

Choisissez la bonne décoration et les bons équipements

Vous avez déjà le local et les autorisations nécessaires, il ne reste plus qu’à l’ aménager !

Heureusement, la décoration d’un magasin de thé est un peu plus simple que celle d’autres commerces. La clé est la suivante : il doit s’agir d’un endroit agréable qui transmet de la tranquillité et de la convivialité à vos clients.

Voyez les choses ainsi : la plupart des consommateurs associent le thé à des moments de calme et de repos. Votre boutique doit communiquer la même atmosphère relaxante et apaisante.

Si votre budget le permet, nous vous recommandons toujours de contacter un décorateur.. Travailler avec des experts vous permet toujours de mieux faire correspondre votre établissement aux attentes de vos clients.

Les éléments de base dont vous aurez besoin pour meubler votre boutique sont les suivants:

  • Des étagères pour présenter le thé (laissez de l’espace, n’encombrez pas).
  • Une balance professionnelle qui pèse au gramme près
  • Un comptoir
  • Une caisse enregistreuse.

Délimitez votre magasin par section

À l’intérieur du magasin, nous vous conseillons de définir différentes zones :

  • La section de service à la clientèle. C’est ici que les clients sont orientés lorsqu’ils sont servis. C’est là que le thé est pesé et que vous encaissez les paiements. Vous devez disposer d’une table ou d’un comptoir, de la balance, des sachets, du matériel d’emballage et de la caisse enregistreuse.
  • La partie exposition du thé. Vous trouverez ici des étagères contenant des boîtes à thé. Elle peut être située derrière la zone de service à la clientèle. Apportez les thés à vos clients pour qu’ils les voient, ou placez-les dans une zone accessible à vos clients. Il est essentiel qu’ils puissent sentir le thé. La plupart des clients achètent uniquement en sentant. Permettez-leur de le faire.
  • La zone de dégustation. Cette zone optionnelle vous permettra de faire des dégustations et même de mettre une théière avec des tasses pour promouvoir le thé du jour.
  • La zone de stockage. Un étage supérieur ou un sous-sol peut parfois suffire. Si votre boutique est trop petite, vous pouvez stocker les produits dans des tiroirs situés au bas des étagères de la zone de présentation.

Matériel de stockage pour optimiser la conservation

En fonction de la température dans votre ville, nous vous recommandons de climatiser votre magasin. À long terme, les températures élevées endommagent le thé ainsi que d’autres produits alimentaires tels que le café, les épices, le chocolat ou les biscuits.

En maintenant une température constante inférieure à 22°C, vous protégez les produits et vos clients se sentent plus à l’aise dans votre magasin.

Si votre ville est située sur la côte ou s’il s’agit d’un ancien bâtiment où l’humidité s’accumule, vous aurez besoin d’un déshumidificateur pour conserver correctement le thé. La plupart des hygromètres ne coûtent qu’entre 10 et 20 euros et en valent vraiment la peine.

Lorsque vous présentez le thé dans les boîtes, n’oubliez pas qu’il ne doit pas être exposé à la lumière directe du soleil. Si vous avez une vitrine, installez un auvent sur la façade du magasin. Un type de vinyle sur la fenêtre peut également être une alternative.

Une erreur très courante consiste à utiliser une sorte de parfum, d’encens ou de désodorisant à l’intérieur de la boutique. N’utilisez jamais rien qui puisse faire passer les saveurs du thé au second plan ! En outre, le thé même séché reste une plante sensible et cela pourrait détériorer ou altérer son odeur et son goût.

Sélectionnez le bon fournisseur

Cette partie est plus importante qu’il n’y paraît. Et Malheureusement de nombreux entrepreneurs n’y consacrent qu’une petite partie de leur temps.

Lorsque vous choisissez votre fournisseur de thé, concentrez-vous sur la qualité du produit, la variété des thés et des infusions, la spécialisation et l’expérience. 

" En effet, la première vente à un nouveau client se fait généralement grâce à l'odeur du thé. S'il a bon goût à la maison, vous optimisez vos chances qu'il en redemande et revienne au magasin. Dans les deux cas, la qualité du produit est essentielle à votre réussite. "

Plus votre fournisseur propose de thés et de mélanges purs, plus vous serez en mesure de satisfaire la demande de vos clients. Cela vous permettra de suivre les tendances du marché et d’avoir de nombreuses options pour vous différencier de vos concurrents.

Vous voulez en savoir plus sur nos solutions pour les salons de thé ? Demandez dès maintenant votre catalogue gratuit

Par ailleurs, les commerces de thé spécialisés vendent un produit de qualité, et non un produit économique. C’est aussi de cette manière que vous vous distinguez des alternatives moins chères.

Enfin, un fournisseur expérimenté pourra vous conseiller pour construire ou optimiser votre assortiment, vous aider à répondre aux questions de vos clients et à résoudre les difficultés qui peuvent survenir dans votre activité quotidienne.

Avez-vous besoin d'un business plan pour lancer un salon de thé ou une boutique de thé ?

La réponse courte est oui et non.

Maintenant, la réponse longue.

Un Business Plan est nécessaire pour convaincre 2 types de personnes :

Un investisseur – c’est le volet capitaux propres,

Un banquier – c’est le volet dette.

En d’autres termes, avez-vous besoin d’argent que vous n’avez pas pour lancer votre projet ?

Si oui, alors une sorte de business plan (ou plan d’affaires) sera nécessaire. Un document bien structuré avec des estimations solides pourrait vous donner la crédibilité supplémentaire nécessaire pour convaincre un contributeur de fonds tiers.

D’un autre côté, si vous disposez de suffisamment de fonds propres, vous pouvez sauter cette étape. Mais, d’après notre expérience, ce n’est pas une bonne idée. Pourquoi ?

Parce que :

  • Comment être sûr qu’un projet est réaliste ?
  • Comment savoir combien vous devez investir en premier lieu ?
  • Comment savoir combien de kilos de thé doivent être vendus par jour ? par mois ? par an ?…

Un business plan n’est pas la recette du succès. Mais il vous donnera plus de sécurité et de contrôle pour être sûr que vous êtes sur la bonne voie et que vous atteignez vos objectifs financiers.

Si vous avez besoin de conseils, voici un guide étape par étape pour préparer un plan d’affaires pour les salons et boutiques de thé.

Combien gagne un propriétaire de boutique de thé ?

Il est très difficile de répondre à cette question car il faut d’abord clarifier les points suivants :

  • Quelle est la taille du magasin ?
  • Dans quel pays ?
  • Dans quelle ville ?
  • Vend-il uniquement du thé ou également d’autres produits ?
  • Le propriétaire assume-t-il d’autres fonctions ? Est-il aussi vendeur ? comptable ? acheteur ? Tout cela à la fois ?
  • S’agit-il d’une franchise ou d’un indépendant ?
  • S’agit-il uniquement d’un magasin physique ou est-ce également un e-commerce ?
  • Le propriétaire n’a-t-il qu’un seul magasin ?…

Comme vous pouvez le constater, il n’est pas possible de vous donner une réponse définitive.

Notre expérience en tant que fournisseur permet de confirmer que de nombreux propriétaires de magasins de thé parviennent à vivre de manière pérenne de leur activité. Au fur et à mesure qu’ils se développent, il arrive d’ailleurs assez souvent que leur conjoint les rejoigne en tant qu’employé.

Conclusion

Comment ouvrir une boutique de thé

Le marché du thé s’est transformé au cours des deux dernières décennies pour suivre les tendances autour de nouveaux ingrédients, goûts et fonctionnalités. Alors que les nouvelles générations de consommateurs font grimper les chiffres, ouvrir une boutique de thé est plus que jamais une excellente idée entrepreneuriale en 2023.

Pour ouvrir une boutique, vous devez décider quel type correspond à votre budget et à votre concept. Serait-il préférable pour vous de le faire :

Pensez aux autorisations et certifications spécifiques dont vous pourriez avoir besoin, par exemple pour vendre des thés biologiques.

Par ailleurs, ne sous-estimez jamais le « sentiment » qu’éprouvent les clients en entrant dans votre magasin. La création d’une atmosphère détendue et d’une expérience agréable passe par une bonne décoration et un service de qualité.

Votre thé est roi, alors n’hésitez pas à consacrer du temps et de l’énergie à trouver le bon fournisseur. N’oubliez pas que vos produits devront se distinguer de la concurrence.

Enfin, une bonne pratique consiste à créer un business plan. C’est fortement recommandé, même si vous n’avez pas besoin d’aide financière extérieure.

Avons-nous répondu à vos questions ? Vous avez souhaité que nous abordions d’autres sujets dans cet article ? Faites-le nous savoir dans les commentaires !

Share
Facebook
Twitter
LinkedIn

Alveus Blog Team

L'équipe de rédaction est composée de plusieurs professionnels du thé issus de différents pays. Nous sommes motivés par la passion du thé et la diffusion de sa culture.

Vous aimeriez aussi

Découvrez le curieux processus de fermentation et de production qui confère au thé fermenté son caractère unique.
Vous êtes-vous déjà demandé comment le thé blanc était produit ? Découvrez le processus méticuleux, de la cueillette à la main, en passant par le séchage jusqu’à l'emballage, qui préserve la qualité et la saveur du thé.
Découvrez comment améliorer l'emballage de votre thé pour attirer davantage de clients. Stratégies de design et de fonctionnalité pour les marques de thé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci !

Un conseiller Alveus vous contactera
dès que possible.

Attention, notre e-mail peut-être glissé dans vos courriers indésirables.
Pour ne rien manquer des nouvelles sorties et des offres spéciales, ajoutez-nous à votre carnet d’adresse.

La fenêtre se fermera au bout de

5