L’assortiment parfait pour un salon de thé

Comment créer l'offre de produits pour votre entreprise. Les secrets d'un catalogue qui plaira à vos clients.
Assortiment de thés sur l'étagère

The assortment for a tea shop is what gives its personality and in the end what attracts consumers. This is why you should pay the highest attention when creating your product offer.

Quite often, we see product selections made by entrepreneurs who are just starting out in the tea world. Unfortunately, this causes them to make some mistakes.

From our experience advising hundreds of entrepreneurs in opening a tea shop, we will walk you through the different steps to build the perfect product assortment.

Contents

Comment choisir le meilleur assortiment de thé à offrir dans votre entreprise

Les 2 questions principales que vous devez vous poser au départ sont les suivantes :

  • Combien de références dois-je avoir dans mon magasin ?
  • Quels types de thés dois-je sélectionner pour mon assortiment ?

Nous répondons à chaque question en détail !

Entrepreneur sélectionnant un assortiment de thés

Combien de références dois-je avoir dans mon magasin ?

C’est la question la plus fréquemment posée par les futurs propriétaires de salons de thé. 

La réponse de base se situe entre 120 et 250 !

Cependant, il y a de nombreuses nuances à prendre en compte avant de déterminer le chiffre exact. Passons en revue quelques-unes d’entre elles. 

Les trois principaux facteurs sont les suivants :

  1. Le concept de votre magasin.
  2. L’espace dont vous disposez.
  3. Les concurrents présents dans votre région.

Le concept de votre magasin

Si votre objectif est d’avoir un magasin spécialisé dans le thé et les infusions, vous devriez avoir un minimum de 120 références pour commencer. 

Ce chiffre peut sembler élevé, mais avec moins de références, il serait difficile de proposer une offre qui corresponde à tous les profils de consommateurs de thé les plus courants. 

Pensez qu’un magasin standard devrait couvrir la demande de ces profils de consommateurs :

  • Ceux qui recherchent une infusion pour une certaine fonctionnalité.
  • Les puristes qui recherchent un thé d’origine particulier.
  • Ceux qui recherchent une dose d’énergie matinale pour remplacer le café.
  • L’acheteur de cadeaux, qui ne sait pas de quel thé il a besoin, mais qui doit respecter un certain budget, etc, …

C’est pourquoi, d’après notre expérience, 120 références permettent de créer un assortiment qui permettra au magasin de mériter le titre de « magasin spécialisé en thés et infusions ».

Pourquoi vois-je des boutiques avec moins de 120 références ?

Dans la plupart des cas, il s’agit d’une sorte de « modèle hybride » qui vend du thé en même temps que d’autres produits. Par exemple, les épiceries fines qui vendent du café, des épices, du chocolat ou de l’huile d’olive. Ici, le thé est un produit complémentaire. 

Un petit assortiment de thé est donc suffisant.

Dans le cas d’un magasin spécialisé, le thé est le produit vedette. Si vous voulez que les clients vous associent au thé, vous devez offrir une grande variété qui réponde aux besoins de tous les profils possibles. 

Quand ai-je besoin de 250 références ? 

Il est préférable de commencer avec environ 120 références et d’augmenter progressivement en fonction des commentaires et du retour d’expérience de vos clients, 

250 thés et tisanes n’est pas un chiffre obligatoire, c’est un chiffre dont il faut se rapprocher progressivement. Cependant, la gestion de cette quantité peut devenir un dilemme pour la gestion des stocks. 

En résumé, c’est à vous, en tant que propriétaire, de décider. Mais prenez le temps d’analyser votre première année d’activité. Au fil des premiers mois, vous saurez mieux que quiconque ce qu’il convient de faire pour développer votre carte des thés.

Espace disponible dans votre magasin

L’espace de votre magasin influencera également le nombre de références que vous pourrez proposer. De nombreux entrepreneurs choisissent d’abord le local, avec un certain nombre de mètres carrés, et adaptent ensuite leur carte des thés. D’autres réfléchissent d’abord au nombre de thés qu’ils souhaitent proposer, prévoient l’espace nécessaire et cherchent ensuite un local pour ouvrir leur commerce.

D’après nos estimations, nous tiendrons compte du fait que vous utiliserez des étagères « standard » d’une hauteur maximale de 1,80 mètre. 

Il n’est pas recommandé de présenter les boîtes de thé sur des étagères d’une hauteur supérieure à 1,80 mètre ou au ras du sol. Cela diminuerait la visibilité des références concernées et si on ne les voit pas… elles ne se vendront pas !

Compte tenu de ces éléments, nous pouvons dire qu’il est possible d’exposer 150 références dans un magasin de 40 m2. Vous pouvez en avoir plus, mais gardez à l’esprit que vous avez besoin de suffisamment d’espace pour que vos clients puissent se déplacer confortablement. Vous aurez également besoin de place pour un comptoir, des accessoires, un espace de dégustation… 

Avec 250 références, nous vous conseillons d’envisager au moins 60 mètres carrés.

Qui sont vos concurrents ?

Concurrence salon de thé

Si vous ouvrez votre boutique dans une petite ville, où il y a déjà un salon de thé avec 200 références, il ne sera pas avantageux de commencer avec un assortiment réduit de thés et d’infusions. 

En outre, de nombreux nouveaux magasins ont tendance à copier la carte des magasins voisins. Ce n’est pas une mauvaise idée en soi, mais vous devriez plutôt vous concentrer sur les lacunes de leur offre. 

Exemple de bonne stratégie dans les villes de taille moyenne :

Si des concurrents proposent une offre réduite dans une catégorie spécifique (par exemple, Rooibos), cela devient une opportunité pour votre magasin de proposer une offre plus large. Vous créerez ainsi une distinction sur le marché. 

Vous pouvez appliquer la même stratégie aux types d’arômes (thés gourmands, par exemple).

Enfin, de nombreux magasins n’accordent pas beaucoup d’attention à l’utilisation du thé comme cadeau. Investissez dans un emballage cadeau. Le thé est une excellente option à bas prix pour surprendre et faire plaisir.  C’est aussi un autre moyen de vous différencier de la concurrence.

Types de thé pour un magasin spécialisé dans la vente en vrac

Dans cette section, nous verrons quels types de thés et de tisanes sont recommandés.

Catégories de thés et de tisanes en un coup d'œil

Infographie sur l'assortiment de thés

Dans cette section, nous verrons quels types de thés et de tisanes sont recommandés.

Catégories de thés et de tisanes en un coup d’œil

Il est très important d’avoir des références pour toutes les familles de thé. En France, un assortiment équilibré devrait se présenter approximativement comme suit :

  • Familles de thé : 
    • Thé noir – 23% de votre sélection
    • Thé vert – 30% de votre sélection
    • Thé Oolong – 2% de votre sélection
    • Thé blanc – 4% de votre sélection
    • Thé Pu Erh – 1% de votre sélection
  • Tisanes et autres groupes sans caféine :
    • Tisanes – 20% de votre assortiment 
    • Infusions de fruits – 10% de votre assortiment
    • Rooibos – 9% de votre assortiment
    • Thés décaféinés – 1% de votre assortiment

Les pourcentages sont des moyennes calculées à partir de différentes sources de données. Ils ne sont donnés qu’à titre indicatif et doivent être évalués en fonction des autres facteurs mentionnés dans cet article.

Si vous souhaitez toucher des consommateurs de thé expérimentés, nous vous encourageons à introduire également du thé jaune (également connu sous le nom de thé doré).

Thés d’origine ou mélanges ?

Ce que nous appelons « thés d’origine » ou « thés purs » sont des références telles qu’un thé vert Sencha, un thé noir Darjeeling, un thé vert Gunpowder… Ils ne sont pas aromatisés ou mélangés à d’autres ingrédients.

Dans chacune des familles de thé énumérées ci-dessus, vous devez avoir un assortiment de thés « d’origine » et de thés mélangés (aromatisés et non aromatisés). En règle générale, la répartition est la suivante : 80 % de thés mélangés, et environ 20 % de thés « purs ».

Si vous souhaitez offrir un service plus spécialisé et vous démarquer davantage de vos concurrents, nous vous recommandons, dans le cas des « thés d’origine » (ou « thés purs »), de disposer de plusieurs types différents pour chaque famille.

"Exemples de thés verts classiques : China Sencha, Japan Sencha, Japanese Gyokuro et China Gunpowder..."

Chaque type de thé pur est différent et présente des nuances plus adaptées à un certain profil de consommateurs.

Prenons l’exemple du thé noir :

Un client qui aime le thé noir au lait se rendra dans votre boutique pour un thé pur Assam ou Ceylan. S’il aime boire un thé noir floral, il commandera un Darjeeling, tandis que s’il aime un thé noir onctueux, il optera pour un thé noir de Chine, comme le Golden Yunnan ou le Keemun. 

Le terroir du thé étant très apprécié par les buveurs de thé experts, vous pouvez créer une section de thés purs par pays. 

Règle de base pour un magasin de thé : vous devez proposer au moins un thé pur de chaque famille de thé et un minimum de cinq mélanges aromatisés pour les thés noirs et verts. 

Pour les thés blancs et Oolong, un minimum de 2 mélanges peut suffire pour la France, par exemple. 

En ce qui concerne le Pu Erh, il faut savoir que dans certains pays, comme le Royaume-Uni, il n’est pas le préféré des consommateurs. En revanche, il est très demandé dans d’autres pays comme l’Espagne. Nous vous recommandons d’avoir au moins un thé pur et un mélange. 

Enfin, les magasins de thé incluent également dans leur assortiment des produits destinés aux clients sensibles à la caféine. 

Cette section mérite autant d’attention que les thés, car ce sont les boissons que les enfants et les personnes âgées, ainsi que les buveurs de thé d’autres tranches d’âge, peuvent consommer. 

Les nouvelles générations de consommateurs ont considérablement renouvelé le marché et l’ont orienté vers la fonctionnalité et le style de vie. Beaucoup d’entre eux viendront dans votre magasin non pas pour une saveur ou un type de thé, mais plutôt pour trouver une solution à un problème : je veux un produit pour la digestion, pour améliorer mon sommeil, etc.

Sachez que dans la plupart des pays européens, ⅔ de la consommation provient des tisanes ! Une sélection rigoureuse de tisanes est donc devenue un must pour tout salon de thé.

Des conseils supplémentaires pour actualiser votre assortiment

Vous avez lancé avec succès votre commerce de thé ? Il est temps de réfléchir à la manière de renouveler régulièrement votre offre et de maintenir l’intérêt de vos clients. Ces conseils vous aideront à fidéliser votre clientèle :

  • Renouvelez votre gamme : essayez de changer au moins 10 % de vos produits en fonction de la saison. La saisonnalité est importante. Cela signifie que lorsque l’été arrive, vous devez retirer les thés considérés comme « trop hivernaux » et faire de la place aux produits de saison.
  • Étudiez vos concurrents : voyez quels thés se vendent le mieux, lesquels sont les plus populaires auprès de leurs clients, quels sont les nouveaux produits qu’ils lancent…
  • Misez sur l’originalité : bien sûr, il y a des thés classiques dont vous ne pouvez pas vous passer… mais parfois, une touche de fraîcheur et d’originalité lors de l’introduction de nouveaux thés est le meilleur moyen d’attirer de nouveaux clients et de fidéliser ceux qui existent déjà.

Examinez les lacunes dans l'assortiment de vos concurrents. Vous avez peut-être l'occasion d'apporter au marché quelque chose que les autres n'ont pas.

  • Ne vous laissez pas guider par vos propres goûts : C’est l’une des erreurs les plus fréquentes commises par les entrepreneurs. Les propriétaires de salons de thé proposent souvent les thés qu’ils aiment le plus. Mais dans la plupart des cas, ce n’est pas un indicateur de réussite. 
  • Écoutez vos clients : la plupart d’entre eux ne sont pas des spécialistes, mais ils savent très bien ce qu’ils aiment et ce qu’ils n’aiment pas, ce qu’ils ont déjà essayé dans d’autres établissements et ce qu’ils aimeraient découvrir. Ils seront de loin votre meilleure source d’inspiration.
  • Privilégiez la qualité : il est préférable d’avoir quelques produits de bonne qualité plutôt que de nombreux produits de mauvaise qualité, même s’ils sont moins chers. Rappelez-vous : la personne qui entre dans un magasin de thé ne cherche généralement pas un produit bon marché que l’on pourrait acheter dans un supermarché. Le consommateur de thé à long terme préférera la qualité au prix.
  • Proposez une variété de saveurs en fonction de votre marché : essayez de proposer une grande variété de saveurs dans tous vos mélanges. De nombreux clients viennent pour des saveurs spécifiques. Si votre budget et l’espace dont vous disposez le permettent, le fait de proposer les saveurs les plus demandées dans différentes catégories de thé vous permettra de vous adapter plus facilement aux souhaits de vos clients.
  • Demandez à votre fournisseur : un bon fournisseur doit être plus qu’un simple vendeur. Pourquoi ? Parce qu’un vendeur expérimenté sait ce qui fonctionne sur votre marché. Il vous suffit donc de lui demander. Chez Alveus, nous savons ce qui a fonctionné pour des milliers de clients et ce qui n’a pas fonctionné. Nous disposons également d’un vaste service de marketing qui est toujours au fait des dernières tendances en matière d’arômes et d’ingrédients. Nous partageons ces connaissances avec nos clients pour les aider à mieux réussir.

En bref, votre sélection est vivante ! Cela signifie que vous ne devez pas vous en tenir éternellement à votre assortiment initial. 

Et… écoutez vos clients. Ils vous inspireront et vous diront mieux que quiconque ce que vous devriez avoir dans votre magasin.

Quels autres produits peuvent compléter le thé ?

Tasses et accessoires pour le thé

Si vous avez un salon de thé, vous devez savoir qu’il est important non seulement de proposer une large sélection de thés de haute qualité, mais aussi d’offrir des produits complémentaires qui peuvent améliorer l’expérience de vos clients. Voici quelques exemples de produits complémentaires à envisager pour votre magasin de thé :

Tasses et théières

En les proposant dans différents styles et tailles, vous offrez à vos clients la possibilité de choisir la tasse ou la théière qui convient le mieux à chaque type de thé ou à leur façon de le consommer. C’est aussi le cadeau idéal pour un amateur de thé.

Les édulcorants

Bien qu’il soit préférable de boire le thé sans édulcorant, certaines personnes aiment en ajouter pour éviter le sucre. Ces produits ne sont peut-être pas les plus vendus, mais ils sont toujours pertinents pour une partie spécifique de la clientèle. 

Pour les amateurs de sucre, on trouvera le sucre blanc classique ou de la cassonade. Il existe même des sucres aux saveurs différentes (vanille, caramel, cannelle…). La stévia peut également être une bonne option pour ceux qui recherchent des alternatives naturelles.

Biscuits, bonbons et chocolats

Les biscuits, les sucreries ou les gâteaux sont un classique du Tea time. L’idéal est de rechercher des entreprises artisanales et locales. Une autre option consiste à distribuer une marque qui n’est pas vendue dans les supermarchés classiques. L’objectif est clair : se distinguer et créer une image exclusive pour votre enseigne.

Un autre produit considéré comme une friandise et que l’on trouve souvent dans les salons de thé est le chocolat. Il peut être vendu au poids ou dans de jolies boîtes préemballées.

Filtres à thé

Pour le  consommateur de thé de tous les jours, les filtres à thé jetables, les infuseurs à thé en métal et autres accessoires sont devenus indispensables.

Autres produits complémentaires

Un salon de thé devrait être le temple où un véritable amant du thé peut trouver tout ce qui

à trait à cette précieuse boisson. C’est pourquoi vous pouvez proposer des livres sur l’histoire du thé, des magazines spécialisés… et même des CD avec de la musique pour l’heure du thé.

Quels sont les produits à proscrire dans votre magasin de thé ?

Essayez d’éviter tous les produits aromatiques, tels que l’encens, les savons ou les parfums. 

Le thé est un produit très sensible qui s’imprègne facilement des odeurs extérieures. Avec ce type de produits, son arôme naturel serait malheureusement éclipsé.

Conclusion

Il n’existe pas un nombre précis de références exactes à offrir dans votre salon de thé. 

Chaque enseigne est différente et son assortiment doit être étudié avec soin. C’est pourquoi nous vous conseillons de travailler avec soin et minutie sur cette partie de votre activité. 

Avant de créer votre magasin, renseignez-vous auprès de fournisseurs professionnels. Ils pourront vous aider en vous guidant et en vous conseillant sur ce qui vous convient le mieux. Une fois que vous aurez créé votre magasin de thé, vos clients seront la meilleure source d’information pour parfaire votre assortiment de thés et assortiment d’infusions.

Share
Facebook
Twitter
LinkedIn

Alveus Blog Team

L'équipe de rédaction est composée de plusieurs professionnels du thé issus de différents pays. Nous sommes motivés par la passion du thé et la diffusion de sa culture.

Vous aimeriez aussi

Découvrez comment améliorer l'emballage de votre thé pour attirer davantage de clients. Stratégies de design et de fonctionnalité pour les marques de thé.
Plongez dans le processus de production sophistiqué et détaillé du thé oolong, essentiel pour comprendre sa complexité, ses saveurs et ses notes aromatiques uniques.
Réinventer la vente de thés en été : des stratégies rafraîchissantes pour attirer les clients et augmenter le chiffre d'affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci !

Un conseiller Alveus vous contactera
dès que possible.

Attention, notre e-mail peut-être glissé dans vos courriers indésirables.
Pour ne rien manquer des nouvelles sorties et des offres spéciales, ajoutez-nous à votre carnet d’adresse.

La fenêtre se fermera au bout de

5