Comment fabrique-t-on le thé vert ? Étapes et processus

Saviez-vous que le thé vert représente environ un quart de la production mondiale de thé ? Dans cet article, nous allons examiner en détail chaque étape du processus de production, en soulignant comment chacune d'entre elles contribue aux caractéristiques finales de ce thé très prisé.
Fabrique de fabrication de thé vert

Qu’est-ce qui rend le thé vert si particulier ? Pour répondre à cette question, il faut se pencher sur sa fabrication et percer ainsi les mystères de cette boisson ancestrale.

Le thé vert, originaire de Chine, est né il y a plus de 4000 ans et est devenu une boisson consommée par les deux tiers de la population mondiale. Il se distingue par sa fraîcheur, sa saveur et ses propriétés bénéfiques pour notre vie quotidienne.

C’est pourquoi les connaisseurs et les professionnels du thé l’apprécient tout particulièrement. En tant que professionnel, savoir comment le thé vert est fabriqué vous aidera non seulement à offrir une expérience de qualité à vos clients, mais aussi à transmettre des connaissances précises et détaillées sur cette variété.

Table des matières

Les étapes de la production du thé vert

Dans le processus de production du thé vert, la principale différence qui définit sa couleur vive et sa saveur caractéristiques par rapport à d’autres thés tels que le thé noir réside dans l’oxydation minimale que subissent les feuilles du théier.

Ce résultat est obtenu grâce à des étapes soigneusement contrôlées, qui préservent la fraîcheur naturelle des feuilles et maintiennent leurs propriétés antioxydantes et leur goût délicat et rafraîchissant.

Variations dans le processus de fabrication du thé vert

Avant d’aborder la question de la production du thé vert, il est important de noter qu’il existe plusieurs méthodes utilisées, qui déterminent les différentes étapes du processus.

Les deux méthodes les plus courantes de transformation du thé vert sont les suivantes :

  • La méthode chinoise – thé vert torréfié.
  • La méthode traditionnelle japonaise – thé vert cuit à la vapeur (ou Sencha).

La première différence entre les deux méthodes est le flétrissage de la feuille. Alors que dans la méthode chinoise, le flétrissage est une étape fondamentale, dans la méthode japonaise, les feuilles sont directement soumises à la fixation à la vapeur, sans être flétries.

La différence fondamentale entre ces deux types de traitement du thé vert réside toutefois dans la méthode utilisée pour arrêter l'oxydation des feuilles de thé, c'est-à-dire dans la phase de fixation des feuilles de thé.
Comment le thé vert est-il fabriqué ? Les étapes

Après avoir vu ces principales variations dans la production du thé vert, nous allons maintenant expliquer en détail les étapes du processus de fabrication du thé vert, qui contribuent à maintenir le caractère distinctif de cette infusion.

La récolte

Le processus de production du thé vert commence par la récolte des feuilles de thé, qui se fait généralement à la main pour s’assurer que les feuilles les plus jeunes et les plus fraîches sont sélectionnées. Une fois récoltées, les feuilles sont rapidement transportées à l’usine de thé pour y être traitées.

Les principales plantations et usines de thé vert sont principalement situées dans des pays ayant une longue tradition de production de thé, tels que la Chine, le Japon, l’Inde et le Sri Lanka. Ces pays disposent de conditions climatiques et géographiques idéales pour la culture du théier Camellia sinensis, ainsi que d’une expérience accumulée dans les techniques de culture et de transformation du thé vert.

En Chine, par exemple, les régions de Zhejiang, Fujian et Yunnan sont connues pour leurs plantations de thé vert, tandis qu’au Japon, les préfectures de Shizuoka, Kyoto et Uji sont d’importantes zones de production.

Flétrissage (méthode de traitement du thé vert chinois ou torréfié uniquement)

Dans la méthode de traitement chinoise, les feuilles de thé sont soumises à un processus de flétrissage, au cours duquel elles sont laissées sur des plateaux spéciaux afin de réduire leur teneur en eau.

Cette étape permet de préparer les feuilles en éliminant leur humidité, ce qui empêche les feuilles de brûler lors du processus de torréfaction qui suit.

Fixation

Le fixage est l’étape clé du processus de fabrication du thé vert. Cette étape vise à prévenir l’oxydation et à maintenir la fraîcheur des feuilles.

Le fixage consiste à chauffer rapidement les feuilles, soit à la vapeur (méthode japonaise), soit en les exposant directement à la chaleur dans une casserole (méthode chinoise). Ce processus désactive les enzymes responsables de l’oxydation, préservant ainsi la couleur vert vif caractéristique et les arômes naturels des feuilles.

Une fois fixées, les feuilles sont rapidement refroidies pour éviter toute oxydation supplémentaire et tout brunissement excessif, ce qui garantit la qualité et la saveur souhaitées.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les thés verts sont divisés en deux catégories principales en fonction de cette phase de fixation : les thés grillés et les thés cuits à la vapeur.

Dans ce qui suit, nous expliquerons en détail comment se déroule l’arrêt de l’oxydation des feuilles dans chacune des méthodes.

Fixation du THÉ VERT GRILLÉ (méthode chinoise)

Dans les thés grillés, également connus sous le nom de thés transformés à la chinoise ou « sha qing », les feuilles subissent un processus de fixation par exposition directe à la chaleur sèche dans une casserole ou un récipient chaud.

Au cours de ce processus, les feuilles sont secouées et pressées contre les parois de la casserole chaude, ce qui leur confère une saveur caractéristique avec des notes torréfiées et une légère couleur dorée à l’infusion.

Production of roasted green tea

Fixation du THÉ VERT À LA VAPEUR (Sencha ou méthode japonaise traditionnelle)

Les thés japonais traditionnels cuits à la vapeur sont quant à eux soumis à un processus de fixation par exposition à la vapeur d’eau. Cette méthode préserve la fraîcheur et la vitalité naturelle des feuilles, ce qui donne un goût plus végétal et une infusion d’un vert éclatant.

Cette fixation est utilisée pour fabriquer des thés verts célèbres tels que le Sencha et le Gyokuro.

Manufacturing of steamed green tea

Roulage

Après avoir été fixées, les feuilles de thé vert sont soigneusement roulées pour libérer leurs arômes et leurs saveurs caractéristiques. Ce processus de roulage dans la production de thé vert, qui peut être effectué à la main ou mécaniquement, permet d’améliorer la qualité et la texture des feuilles, créant ainsi une expérience de dégustation exceptionnelle.

Affinage et séchage

Une fois roulées, les feuilles de thé vert sont triées en fonction de leur taille, de leur qualité et de leur saveur, en éliminant les tiges et les impuretés.

Elles sont ensuite soigneusement séchées pour éliminer toute humidité résiduelle afin de préserver leur fraîcheur et leur saveur et de prolonger leur durée de conservation. Le séchage peut se faire au soleil ou dans des séchoirs spéciaux, selon les préférences du producteur et les conditions climatiques locales.

Emballage

Dernière étape du processus de production du thé vert, les feuilles de thé sont emballées dans des sachets ou des boîtes hermétiques afin de conserver le produit dans son état d’origine. Cette dernière étape du processus d’infusion du thé vert garantit que chaque tasse de thé vert est une expérience pleine de saveur, d’arôme et de vitalité.

Comparison of green teas

Conclusion

En résumé, la transformation du thé vert se caractérise par un processus minutieux qui limite l’oxydation des feuilles afin de préserver leur fraîcheur et leur saveur naturelles. Du flétrissage au séchage, chaque étape est cruciale pour garantir la qualité et le caractère unique du thé vert.

Pour les professionnels du thé, cette compréhension approfondie du processus de production et de ses techniques respectives est essentielle pour fournir des produits de qualité et répondre aux demandes des consommateurs les plus exigeants.

Share
Facebook
Twitter
LinkedIn

Alveus Blog Team

L'équipe de rédaction est composée de plusieurs professionnels du thé issus de différents pays. Nous sommes motivés par la passion du thé et la diffusion de sa culture.

Vous aimeriez aussi

Plongez dans le processus de production sophistiqué et détaillé du thé oolong, essentiel pour comprendre sa complexité, ses saveurs et ses notes aromatiques uniques.
Réinventer la vente de thés en été : des stratégies rafraîchissantes pour attirer les clients et augmenter le chiffre d'affaires.
Découvrez la rareté et le caractère unique du thé jaune à travers son processus d'infusion. Apprenez tout ce qu'il faut savoir sur les techniques utilisées pour sa production et leur impact sur le goût final de cette merveille pour le palais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci !

Un conseiller Alveus vous contactera
dès que possible.

Attention, notre e-mail peut-être glissé dans vos courriers indésirables.
Pour ne rien manquer des nouvelles sorties et des offres spéciales, ajoutez-nous à votre carnet d’adresse.

La fenêtre se fermera au bout de

5